Steven Lamb

PEINTRE

 

 

Né en Bulgarie en 1958, Steven Lamb a étudié les Beaux-Arts à Sofia. Sa spécialisation en gravure et illustration l ’a mené à l ’Académie des arts graphiques et de la peinture à Leipzig en Allemagne.

En 1988, suite à ses succès lors de diverses expositions en Allemagne, il est invité à exposer ses œuvres à Cuba. Lors d’une escale à Terre-Neuve, il quitte l’avion sans tableaux ni bagages et se retrouve libre. Il demande le statut de réfugié et obtient sa citoyenneté canadienne en 1994.

Les scènes urbaines de Steven Lamb sont peuplées de personnages, hommes, femmes et enfants dans les rues de vieux quartiers, nous faisant vivre un moment privilégié dans le temps. Que ce soit à la porte d’une épicerie ou devant une église, que ce soit une femme endimanchée promenant son chien ou un curé droit comme un « i » avec son parapluie sous le bras, il nous fait partager une histoire, un pan de vie, un souvenir. Ce qui pourrait n’être qu’un tableau représentant une rue ou un édifice quelconque d ’un vieux quartier prend vie ; ses personnages tantôt caricaturaux, tantôt naïfs  apportent cette chaleur humaine qui nous touche, nous rend nostalgiques et nous fait parfois sourire.

Steven Lamb  aime peindre directement sur panneau de bois et rehausse la texture des couches de fond en y incorporant du sable. La majorité du temps, il travaille à plat vu la fluidité des matériaux utilisés.  Afin d’obtenir des effets doux et rugueux, mats et brillants, sombres et lumineux, il combine plusieurs techniques dont certaines lui viennent de son apprentissage en Europe.

Il a participé à des expositions individuelles et collectives, dont celle du Concours international d’art de 54 Gallery, Soho, NY en 1993 où il a été honoré. Il a également été le grand gagnant au Festival 

International Juste pour Rire en 2001 à Montréal, QC.  Plusieurs de ses œuvres font partie de collections privées et publiques (Musée Juste pour Rire).

 
 
 

Un grand choix d'oeuvres sont disponibles en galerie